top of page

Leader pour servir et non pour être servi

Dernière mise à jour : 13 mai 2023

Par Ludivine Gustave dit Duflo

Photo : Ashley Byrd

 




À tous les courageux et courageuses qui ont accepté d’endosser leur casquette de leader, qui mettent à profit leur énergie et leur temps pour l’utilité commune… Quel leader souhaiteriez-vous être ? Quel réel leader êtes-vous pour les autres ? Comment assurer un bon leadership ? Il y aurait tellement à dire sur cette thématique, mais dans le cadre de cet article concentrons-nous sur quatre conseils qui portent sur les connaissances et compétences du leader.





Avoir une juste connaissance de soi et de son environnement.


Pour interagir de manière efficace, le point de départ est d’avoir une juste connaissance de soi, de comprendre qui l’on est, ce que l’on veut vraiment faire, pourquoi et pour qui l'on souhaite réellement le faire et plus globalement comprendre quelle est sa mission de vie. Mais attention, avoir une juste connaissance de soi, en plus de comprendre qui l’on est, passe aussi par le fait de comprendre l’environnement dans lequel nous vivons, les règles sur lesquelles nous nous appuyons et découvrir les différentes possibilités qui s’offrent à chacun.


(…) pour un leadership réussi, vos pensées doivent être fermement attachées à vos objectifs et ne plus se contenter de rêvasser en gardant l’humain au cœur de vos motivations.

Selon mon expérience, c’est à partir de ce moment que j’ai pu réellement poser mes intentions sociétales, business et personnelles. C’est de là que j’ai embrassé pleinement et consciemment ma mission et donc libéré mon leadership. Je suis passée du stade de manager au stade de leader. Autrement dit, je suis sortie de la zone d’exécution pour entrer dans la zone de réflexion personnelle. J’ai alors commencé à créer, influencer et impacter. Peu importe le stade où vous êtes, si vous souhaitez des résultats fructueux, des relations plus authentiques et tout simplement plus d’abondance dans votre vie, si ce n’est pas encore fait, je vous invite à prendre le temps d’observer votre environnement et répondre sérieusement à ces questions. La clarification de vos intentions activera votre leadership.


© Laura Chouette



Avoir un désir ardent d’impacter avec succès.


La libération complète de votre leadership nécessite d’avoir une intention qui couvre une cause plus grande que vous-même et un désir ardent, sincère et profond de voir réellement se concrétiser votre intention. Allez-vous vous braquer aux premières pressions interpersonnelles/relationnelles ? Vous laisserez-vous intimider par de premiers résultats insatisfaisants ? Vous laisserez-vous submerger par vos sensations ? Et pour aller encore plus loin, êtes-vous prêts à mener votre mission dans la santé comme dans la maladie ? Ces questions vous semblent-elles excessives ? Si oui, je vous invite à réévaluer vos réelles priorités. Avoir une vie ancrée et pleine de sens est un luxe inestimable. Si ces questions ne vous semblent pas excessives, succès à vous sur le trajet que vous avez déjà entamé.




© Alexa Williams




Manifester un vif intérêt pour les personnes avec lesquelles vous interagissez.


On est tous différents et tant mieux. En prendre conscience est facile, mais le vivre est plus difficile surtout quand vous êtes déterminés à voir se réaliser votre intention. Là réside tout le challenge. Gardez l’humain au centre du projet vous rappelant que des sentiments positifs contribueront à des résultats positifs. Ne sous-estimez pas la puissance des mots. Soyez le leader influent qui saura faire grandir son équipe ou les collaborateurs qui l’entoureront. À mon sens, le vrai leader est celui qui sert les autres et non celui qui s’attend à être servi, s’impose ou contrôle les autres. C’est celui que l’on a envie de suivre et non que l’on est contraint de suivre. C’est celui qui fait grandir et non qui écrase. C’est celui qui identifie des opportunités et les communique sans hésiter pour l’utilité commune.


Je crois fermement que rien n’est impossible à celui qui croit en sa mission et que, si vous le souhaitez et que vos intentions sont profondes et justes, vous y arriverez.

Développez de l’intérêt pour découvrir, comprendre et mieux impliquer les personnes qui gravitent autour de vous. Identifiez leurs objectifs personnels et professionnels, et autant que possible, confiez-leur des responsabilités selon leurs points forts et centres d’intérêt. De même, pour maintenir de l’engagement et assurer une vision commune, profitez de la puissance de l’intelligence collective : workshops bien cadrés, brainstormings adaptés, session de feed-back ciblée… Aussi n’hésitez pas à donner et recevoir du feed-back bienveillant. Osez la communication ouverte, voire si nécessaire, la confrontation positive surtout en cas de situation relationnelle compliquée, mais toujours dans un but gagnant-gagnant : individu/mission. Si nécessaire, faites-vous coacher pour augmenter votre niveau d’intelligence émotionnelle.



© Michele Seghiri



Visez l’excellence ! Informez et formez-vous en continu.


Visez l’excellence ! Approchez-vous d’autres leaders locaux ou étrangers et partagez conseils et bonnes pratiques. Développez la routine qui vous permettra d’élever votre développement personnel, votre spiritualité et de rester toujours à la pointe des informations dans votre domaine. Pour cela, vous pourriez par exemple, identifier vos zones d’amélioration et cibler au moins un séminaire et/ou une formation par trimestre. Vous pouvez également vous accompagner d’un mentor. Bien qu’étant mentor, j’ai moi-même aussi mes propres mentors. Nous discutons de sujets personnels et business. Cela me permet d’avoir un échange objectif et tactique au moins une fois par mois avec un expert. Du coup, j’ajuste ma trajectoire et j’assure plus de cohérence dans mes actions et de fait, dans mon leadership.


(…) quand votre intention et votre objectif seront suffisamment forts, tout votre potentiel et les facultés de votre esprit entreront automatiquement en action.

Alors, êtes-vous prêts à servir ? Sur lequel de ces quatre conseils allez-vous vous améliorer ? J’ai pu observer que beaucoup visent les titres de manager, responsable, leader, chef… sans évaluer les réels enjeux et responsabilités de leur rôle. C’est si puissant d’entendre et de constater que des vies ont été changées, des entreprises sauvées, des pays redressés parce que quelques courageux et courageuses ont accepté d’endosser leur casquette de leader et ont mis à profit leur énergie et leur temps…


En conclusion, pour un leadership réussi, vos pensées doivent être fermement attachées à vos objectifs et ne plus se contenter de rêvasser en gardant l’humain au cœur de vos motivations. Retenez bien que quand votre intention et votre objectif seront suffisamment forts, tout votre potentiel et les facultés de votre esprit entreront automatiquement en action. Votre leadership sera alors réellement activé. Je crois fermement que rien n’est impossible à celui qui croit en sa mission et que, si vous le souhaitez et que vos intentions sont profondes et justes, vous y arriverez. À votre succès !


Comentarios


bottom of page