S'ABONNER
NOUS CONTACTER

© 2016 by Incubateur FWI

Agences, annonceurs, clients. Ils sont de plus en plus nombreux à croire en la recette miraculeuse du buzz, cette nouvelle forme de publicité « tendance » réputée peu onéreuse qui rapporte gros. Mais apparemment, les choses ne sont pas aussi simples et les risques bien présents. Pourtant, aujourd’hui, tout le monde veut son « opé buzz ». À l’heure où les budgets des grandes campagnes publicitaires traditionnelles rétrécissent, le web ressemble à un eldorado. Selon une étude publiée aux Etats-Unis en 2015 par Strategy Analytics, les dépenses en marketing digital représenteraient 28 % des investissements publicitaires, soit 52,8 milliards de dollars. Signe des temps, Le Figaro, Elle, Paris Match, le JDD ont tous crée une rubrique « Buzz ». Le mot fait même son entrée dans le Larousse et le Robert 2010. Il désigne par extension, l’éclat médiatique et éph...

Please reload